Waxed concrete, coloured concrete, decorative surfacing, smoothed concrete                Jacques Maudhuit, dit Michel Aurouze vous convie à un "Ciel-Voyage"grâce à ses tableaux qui illustrent ses romans.
 
Français | English  

ACCUEIL
Introduction
Biographie

MES ROMANS
Une Fleur d'Edelweiss
Les Rameaux de pêchers
Les Millepertuis
L'Arc-en Ciel
Ecriture Fantome
La Faille
les Enchaînés

MES TABLEAUX
Acryliques
Collages
Matière +Tableaux Abstraits
Hommes Pop Art
Nus Masculins Huile


LIENS AMI


CONTACT


 
   
Les Rameaux de Pêchers    

 

 Le cercle des danseurs s'ouvre maintenant. Dans un vrombissement un Noir entre dans le Night Club, debout sur sa moto. Elle est noire et a les mêmes reflets que sa peau. II l'amène au centre de la piste avec adresse, en n'effleurant aucun danseur,en « sur place ». Elle vrombit de longs gémissements. Ses phares s'éteignent et son propriétaire la couche sur le côté. Il s'amuse d'elle et fait des passes comme avec un taureau : elle est puissante sa moto ! Pour elle il a revêtu sa noire tenue.

La musique de jazz c'est lui qui 1'a choisie. Et voilà qu'il danse autour d'elle, en lui tournant le dos, une danse d'amour... Elle, elle sait qu'elle peut le conduire vers une mort certaine: Mort de Cuir-Noir-Vêtue, crissement de pneu, jazz frénétique sur la radio quand tu dévales vers Nice-la-Mer et que tu frôles ce troupeau bêtede voitures, à la queue leu leu. Tu ris des frayeurs que tu provoques car tu es pressé de te jeter dans l'eau,nu, dans ta splendeur noire et drue.

 

Les  rameaux de pêchers de Michel Aurouze
par Pierre Salducci
Deuxième titre de l'artiste, romancier et poète Michel Aurouze, Les Rameaux de pêchers date déjà de plus d'une quinzaine d'années. Mais loin de lui faire perdre de l'intérêt, cette distance par rapport à aujourd'hui donne à cet ouvrage toute la valeur d'un témoignage exceptionnel.
LES RAMEAUX DE PECHERS, Michel AurouzeLes Rameaux de pêchers commence par une partie consacrée à l’enfance. Le petit Gildas est placé dans une ferme à l’abri des bombardements qui frappent le pays au cours de la seconde guerre mondiale. Notre héros découvre la vie à la campagne et se prend d’intérêt pour un camarade de son âge, Romain. Des sentiments qui seront malheureusement contrariés. Par la suite, Gildas trouvera refuge au bord de la mer pour quelques jours d’évasion pendant lesquels il aura l’occasion de croiser le chemin d’un groupe de jeunes soldats allemands dont un s’intéressera tout particulièrement à lui. À peine esquissée, et seulement par allusions, cette scène qui pourrait sembler anecdotique prendra tout son sens dans la seconde partie du roman. Ce premier mouvement fait penser à une sorte de nouvelle version du film Jeux interdits, mais au masculin, avec une touche de Roger Peyrefitte et de Tony Duvert.
Fondu au noir. Nous voici dans une deuxième époque, dix ans plus tard. Et là, il faut se rappeler que Les Rameaux de pêchers a ceci de particulier qu’il s’agit d’une sorte de commande. En effet, Michel Aurouze a rédigé ce récit en réponse à la suggestion de Hugo Marsan qui souhaitait qu’on écrire un livre sur les milieux cuir homosexuels afin qu'on cesse d’assimiler ses adeptes à ceux de l’extrême droite. L’histoire a donc pour objectif de remplir ce mandat et on s’en rend compte tout à coup ici. Gildas est devenu adulte. Il fréquente un club de motards et, par la force des choses, découvre le port du cuir, collé contre son partenaire à l’arrière d’une grosses cylindrée. Une émotion évidemment très sensuelle. Cette initiation est très vite associée à ses premières relations et expériences sexuelles. On comprend alors que la rencontre avec le soldat sur la plage lorsqu'il était enfant n'est pas tout à fait étrangère à tout ça.
Dans le dernier mouvement encore plus court que les précédents (sachant que le tout fait moins de 90 pages), Michel Aurouze conclut son récit brusquement en nous transportant dans une troisième époque dont le propos est tout à fait différent.  Le romancier abandonne tout souci de défendre la thèse sur les milieux cuir – relégué brusquement aux oubliettes - et se ré-accapare son personnage qu'il décide de retrouver encore dix ans plus tard. Gildas, devenu médecin après des études brillantes, est maintenant installé mais cherche toujours l’amour. Une quête qui s’achèvera hélas de façon assez négative. Notre héros fait la connaissance d’un ancien militaire qui lui conseillera de se garder seul et libre. Ne t’encombre pas de chaînes, personne n’en vaut la peine, lui assène-t-il. Une position somme toute assez discutable et qui mènera le pauvre Gildas à renoncer à ses aspirations. Mais quelle vision de l'homosexualité pouvait-il bien attendre de la part d’un militaire ?
Michel Aurouze a une façon bien à lui de raconter et rien qu’en cela il mérite d’être lu. Excessivement pudique, il compose son univers par petites touches exactement comme en peinture, un art qu’il pratique d’ailleurs. Son écriture procède par phrases courtes et précises, presque sèches. C'est un écrivain qui n’est pas du genre à s’épancher. Son histoire constitue indéniablement un témoignage intéressant sur une époque et une façon de vivre l’homosexualité. On pourrait s’agacer du caractère extrêmement victime du narrateur et de sa tendance à l’apitoiement, mais il s’agit sans doute d’une volonté d’expliquer la force des pressions qu’a pu exercer le contexte social sur certains d’entre nous. Peut-être même aujourd’hui encore. Au final, quoique sympathique, la démonstration sur le goût du cuir chez les homosexuels n’apparaît pas forcément très convaincante, mais Les Rameaux de pêchers aborde bien d'autres thèmes comme la bisexualité, l'homophobie ou le coming out, et constitue une réelle illustration des tourments intérieurs qui peuvent nous habiter.
Michel Aurouze, Les Rameaux de pêchers, roman, éditions Geneviève Pastre, Paris, 1991, 90 pages.
Lisez la critique de Les Millepertuis de Michel Aurouze.

 

 

Peinture minérale, peinture minerale

Extrait des Rameaux de Pêchers

Michel Aurouze- Edition Jacques Maudhuit 1991
En vente contre 13 euros chez :
Jacques MAUDHUIT
chemin du Replat
84100 UCHAUX
   

Envoyer cette page à un amie